Les années 1580

 

 

En France

 

homme à la cour d'Henri III vers 1582

lodierHenri III vers 1582

Ce type de haut-de-chausses très court continue de se porter durant toute la décennie 1580. Il s'efface sous l'allongement du pourpoint qui déborde en pointe vers le bas (la panse).

La proéminente braguette est remplacée par une sorte de coquille qui finit elle-même par disparaître.

Il se porte par-dessus soit d'une culotte, soit des canons. A la cour de France, la culotte est tailladée d'une multitude de petits crevés parallèles (réminiscence des années 1530 ; voir le portrait de Charles Quint plus haut).

Détails des lodiersLe haut-de-chaussesTrousses fin des années 1580 peut être bouffant (tendance de la fin des années 1580 ?) :

Trousses des années 1580

 

 

 

 

 

 

 

Marchand parisienColporteur vers 1590La mode est également adoptée par le peuple. Exemple sur les estampes ci-contre représentant des marchands : 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En Angleterre

On retrouve la même mode (ci-dessous) :

Anglais années 1580

 

 

Les années 1590

 

 En France

 

La principale évolution des années 1590 réside dans l'agrandissement des trousses. La mode revient à des tailles qui rappellent les tendances des années 1570-1575 (renouvellement cyclique de la mode).

 

Evolution du costume dans les années 1590 en France

 

Les trousses prennent une forme rectangulaire (par opposition à la forme ronde des années 1560, devenue complètement désuette).

Henri IV vers 1600

Henri IV

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les trousses apparaissent souvent sous une forme souple et bouffante.

Hommes années 1590

 

Portraits d'Henri de Guise (portrait posthume des années 1590 ?) et portrait d'Henri IV vers 1600

Le premier porte des trousses en tissu souple et bouffant ; le second est habillé de façon plus solennelle et porte des trousses formées de plusieurs bandes resserrées.

Henri de Guise assassiné en 1588 (portrait posthume ?) et Henri IV vers 1600

 

 

En Angleterre

 La mode anglaise n'étant pas très différente de la mode française, l'observation des portraits anglais s'avère très utile pour saisir les différentes facettes du haut-de-chausses français. Comme en France, les trousses ont tendance à se présenter sous une forme bouffante, mais ce que revèle particulièrement bien le portrait anglais, c'est qu'elles se portent souvent par-dessus des canons (sortes de bas qui recouvrent les cuisses). C'est une constante sur les portraits anglais, mais c'est une mode que l'on le retrouve également en France.

The Browne Brothers - 1598, Isaac OliverPortrait d'un garçon - 1596, Robert Peake

La suite de portraits présentée ci-dessous montrent l'agrandissement des chausses au fil des années et comme en France, elles gardent une forme rectangulaire.

Portraits anglais des années 1590

 

Robert Radcliffe - 1593Il existe également un type de haut-de-chausses particulier, couvrant d'un seul tenant le haut des cuisses, y compris au niveau de l'enfourchure. Ce serait ce qu'on appelle le boulevard (ou boulevart), autrement dit la pièce qui fait tout le tour du bassin sans interruption.

Le boulevard trouve peut-être son origine dans l'habillement militaire. On le voit sur les portraits représentants des jouteurs (image ci-contre) et il est mentionné pour cette fonction au XVe siècle.

Sa taille et sa forme suivent la mode des années 1590 : allongement sur les cuisses et mise en forme rectangulaire(exemple d'évolution avec les deux portraits ci-dessous).

Boulevard années 1590

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En Europe espagnole

Ce sont dans les pays sous influence espagnole que se perçoit le mieux l'allongement de la forme des trousses. Cette tendance va se développer partout en Europe dans les années 1600, preuve semble t-il du maintien de l'influence de l'Espagne sur la mode.

Portraits espagnols 1590-1599