Les années 1550

La saie étant passée de mode dans le courant des années 1540, le haut-de-chausses devient pour les gentilhommes le vêtement indispensable à la mode. Au milieu du siècle, il est encore de petite taille et laisse découvrir une très grande partie de la cuisse. Il est formé de bandes verticales et d'étoffe bouffante placée à l'intérieur.   

vers 1550, Henri II et Philippe II

Au cours des années 1550, le haut-de-chausses grossit en taille :

Les années 1550 - EuropeHenri II ,fin des années 1550

 

Les années 1560

 

Début des années 1560 - Les frères ColignyAu cours des années 1560, le haut-de-chausses continue de s'agrandir. Il prend alors la forme d'un ballon plus ou moins rond :

 

 

 

 

 

 

Sa forme quasi-sphérique atteint son extension maximale au cours de la seconde moitié des années 1560. Le haut-de-chausses est si volumineux que les hommes peuvent y cacher des armes (la braguette autrefois proéminente se fait plus petite) :

De 1565 à 1570 - Europe

 

Trousses de la deuxième moitié des années 1560Trousses et hauts-de-chausse à la gigotteVoici, une image intéressante qui montre trois façon différentes de porter le haut-de-chausses. Le premier gentilhomme porte une culotte par-dessus laquelle il porte des trousses et des bas (lesquels sont liés au niveau du genou par un noeud). Le second gentilhomme porte des trousses et des chausses et le troisième porte ce qu'on appelle le haut-de-chausse à la gigotte.

Les années 1560 voient l'apparition de nouveaux types de haut-de-chausses.  Le haut-de-chausse à la gigotte est une sorte de culotte bouffante qui se réduit au niveau des genoux.