13 décembre 2008

Présentation du blog

Vu la fréquentation croissante de ce blog, je me vois dans l'obligation de présenter un peu plus le projet que je propose de réaliser. 

Mon dessein est de créer un instrument de repère iconographique qui permette de retracer l'évolution du costume sous l'Ancien Régime. J'entends le faire avec un maximum de rigueur scientifique et pour cela, je n'utilise que des images d'époque et dans la mesure du possible datées.

Historien de formation, et passionné (au-delà du raisonnable), je porte un très grand intérêt pour tout ce qui porte à la reconstitution historique ; cinéma (Le Guépard, Le roi danse, Kingdom of Heaven et les vieilleries du genre Le Capitan, Angélique, etc.), téléfilms (Les rois maudits avec Jean Piat, Le comte de Monte Christo, Elizabeth I avec H. Mirren, etc.), bande dessinée (Histoire de France en bande dessinée, Les sept vies de l'Epervier, Ballade au bout du monde, etc..), arts et spectacles de toute facture (son et lumière, défilés, etc.).

Il est évidemment qu'aucune de ces représentations historiques ne sauraient représenter avec fidélité le monde des sociétés passées. D'une part, la création artistique est, de par nature, incompatible avec la science historique (pourtant ces "oeuvres" sont bien les meilleurs moyens pour nous d'accèder à ce monde du passé). D'autre part, il manque encore aujourd'hui des ouvrages de référence sur les questions de mode en particulier pour le XVIe siècle et pour la France.

Mon intention est sans prétention. Je n'ai aucune formation dans le domaine de la mode. Les commentaires et les critiques des spécialistes et des non spécialistes sont donc la bienvenue.

 

Enfin, je vous recommanderais de ne pas commercialiser les images présentées sur le blog. Je les moi-même toutes prises sur la toile.   

Posté par Andelot à 21:22 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


21 décembre 2008

Haro sur le décolleté

 


Elisabeth (1998)Les mêmes commentaires sur La reine Margot peuvent être appliqués au film Elizabeth. Même si dans cette saga, il a été fait choix de respecter l'évolution du costume selon le déroulement de la fiction, une part de fantaisie demeure.

Le film s'ouvre par l'avènement de la jeune reine avec un décolleté qui n'est peut-être pas des plus séants. Les cheveux épars, Cate Blanchett donne l'image d'une femme jeune et gracieuse. Elle porte en réalité un costume qui est beaucoup plus propre à la mode italienne des années 1550 que de la cour des Tudor de ces mêmes années.

Elisabeth I vers 1560Le réalisateur n'a pas cherché à retrouver et à retranscrire l'image glacée que donnent les premiers portraits officiels de la reine. Ce ne sont que des représentations idéalisées dira t-on. Il n'empêche qu'ils permettent de comprendre le changement de mode qui s'opère entre le règne de Marie et celui de sa soeur.

Ils rappellent notamment l'influence du protestantisme et ses effets sur la mode. Le costume que porte Cate Blanchett est impensable chez les Calvinistes français. C'était surement moins évident à la cour d'Angleterre, mais les rares images que nous avons de cette cour montrent qu'elle était beaucoup moins glamour que celle interprétée dans le film de Shekhar Kapur. Nos goûts et nos mentalités s'accordent vraiment très mal avec ceux du XVIe siècle.

 

Posté par Andelot à 11:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :