AAprès le règne autoritaire de la toque, on a pour la seconde moitié du XVIe siècle, l'irruption dans la mode d'une grande vague de chapeaux à rebords aux formes plus ou moins volumineuses. D'une grande diversité d'aspect (selon leur origine, notamment campagnarde ou urbaine), ces nouveaux chapeaux finissent par s'imposer à la cour et à supplanter la toque sous le règne d'Henri III.

Il paraît difficile de retracer une évolution des formes du chapeau tant le couvre-chef a dans le seconde moitié du siècle, de formes variées. Cette nouvelle présentation chronologique ne saurait être pour chaque décennie un panel représentatif. Mais à travers elle, on peut tenter de dégager des ensembles. On remarquera ainsi que les chapeaux du XVIe ne sont pas sans nous rappeler certains couvre-chefs du XIXe siècle comme les canotiers, les chapeaux haut-de-forme et même les chapeaux melon.

Chapeau vers 1550-1560La forme la plus persistante de cette période semble être le chapeau à haute calotte, formant un cône arrondi plus ou moins élancé au-dessus de la tête. Il en existait déjà sous Henri II (images ci-contre à gauche), mais ce type de chapeau finit par s'imposer dans les années 1580 avec de larges rebords.

On parle pour cette époque de chapeau albanais.

 

Les années 1560

Chapeaux à calotte arrondie des années 1560 

Chapeaux à calotte plate des années 1560

 

Les années 1570

 

années 1570années 1570années 1570

années 1570 

 

Les années 1580

dessin

petit chapeau des années 1580

Cour d'Henri III

 

Les années 1590

hommes d'Henri IIIHenri IV et ses gens

Années 1590

Chapeaux de type albanais portés par Henri IV ; de Bèze