La collerette

 

La collerette désigne la pièce de tissu froncée ou plissée, placée au bord de l'encolure et entourant le cou.

C'est un élément de la mode emblématique de la fin de la Renaissance. Elle apparaît dans la seconde moitié du XVIe siècle et se porte jusqu'au début du XVIIe siècle. Son succès touche toute l'Europe ; elle est portée à la fois par les femmes et par les hommes, les adultes et les enfants, les classes nobles et populaires. Pendant presque un siècle, elle présente une grande variété de forme, évoluant dans le temps, selon les tendances propres aux pays, selon le statut social des personnes et leur mode de vie.


Pour en saisir l'évolution dans la mode féminine, il convient de distinguer deux types de collerettes: la collerette ouverte sur un décolleté et la collerette fermée qui a donné la fraise. Le blog présentera tour à tour l'évolution détaillée de ces deux types de collerette1.

 

Evolution de la collerette ouverte sur un décolleté

Evolution de la collerette au XVIe siecle

Evolution de la fraise

Evolution de la fraise au XVIe siecle

 

Evolution générale en France

Evolution générale en France

 

Patterns of FashionPour toute recherche de patrons et d'explications sur la réalisation des collerettes et des fraises, je vous renvoie à l'ouvrage suivant : Janet Arnold, Patterns of fashion, The cut and construction of linen shirts, smocks, neckwear, headwear and accessories for men and women c. 1540-1660, London : Macmillan, 2008.

Le livre abonde en illustrations qui permettent de comprendre la confection des collerettes (en particulier la fraise du XVIIe siècle, en Europe du Nord).

 


Notes

1Il s'agit d'une nouvelle présentation de la collerette, faite à partir de plusieurs articles postés en 2008.