Les années 1570

 

 En France

 

La principale évolution des années 1570 réside dans le rétrécissement des trousses. Par opposition aux formes hypertrophiées des années 1560, la mode revient à des tailles beaucoup plus courtes. L'évolution est assez perceptible sur les portraits français, entre la première moitié de la décennie et la seconde.
 

1570 France

 

1572 trapèzeLa deuxième tendance générale de la décennie est le changement de forme. Par réaction aux lignes rondes et ovales des années 60, les trousses s'aplatissent et prennent une forme trapézoïdale. C'est la mode de la chausse en bourse. La chausse n'est rembourrée que dans sa partie inférieure.

Cette tendance s'observe sur les portraits avec des assimilations différentes, mais se confirme au fur et à mesure que les trousses se réduisent en taille. Il y a un processus de structuration du haut-de-chausses.

 

 

 

  Années 1570-1575

portraits_francais_c1570-1575v3

 

Henri, duc d'Anjou vers 1570Sur ce dessin de la fin du règne de Charles IX, époque de la Saint-Barthélemy, le duc d'Anjou (futur Henri III) porte, sous son armure, des trousses qui ont la forme trapézoïdale caractéristique de cette époque.

En-dessous de ces trousses, il porte au niveau des cuisses, une sorte de culotte plissée assez moulante. C'est ce qu'on appelle le canon.

Les bas-de-chausses sont tenus par des jarretières.

 

 

 

 

 

 

 

 

  Années 1575-1580

 

hauts-dechausseSur les portraits de la seconde moitié de la décennie, le haut-de-chausses se réduit de manière considérable. Il est à noter qu'il conserve sa forme trapézoïdale.

Son fond devient complètement plat et semble même se creuser. Le bord inférieur se plie et rebique légèrement, donnant au haut-de-chausses un effet aérien (ce qui le différencie du haut-de-chausses des années 1540 qui est court comme lui, mais qui a une forme allongée et qui épouse la forme des cuisses).

 

Portraits français vers 1575-1580

 

La Femme entre les deux âges vers 1575, RennesTapisserie des années 1570Le haut-de-chausses peut se présenter dans des dispositions de matières différentes. Dans le tableau de la Femme entre deux âges (vers 1575), le jeune homme est habillé d'un haut-de-chausses en satin qui n'est pas recouvert de bandes (image ci-contre à gauche).

 

 

 

 

 

En Europe

 

La mode de la chausse en bourse de forme trapézoïdale touche toute l'Europe occidentale et impériale. Là aussi, la tendance est au raccourcissement de la chausse. 

Europe années 1570

 

Les gravures montrent la taille et la forme du début de la décennie (1570-1575). 

Estampe_v1570-1575

extrait de TraTrattato sul maneggio delle armi

 

Les figures colorées d'hommes en armes présentées ci-dessus sont tirées d'un traité sur le maniement des armes (Trattato sul maneggio delle armi), un ouvrage italien dédicacé au roi Henri III vers le milieu des années 1570 (le manuscrit est conservé à la Bibliothèque nationale de France). Elles offrent sur les chausses une série de point de vue différentes.

comparaison des modes (années 1570)Même si les figures portent toutes un habit identique, on peut remarquer quelques différences au niveau de la toque, et du haut-de-chausses.  Dans les chausses, la forme prédominante est celle de la chausse en bourse. Mais on y trouve aussi le style plus classique, celui qui épouse la forme des cuisses. C'est la tendance de la génération précédente, celle du milieu du siècle, désormais désuète, mais probablement plus adaptée pour une pratique sportive. 

L'image ci-contre montre les deux formes juxtaposées : l'une allongée le long des cuisses qui est la forme obsolète et l'autre rembourrée en bourse, qui fait la mode du moment.

Comme toutes le formes ringardes, cette forme aplatie sera remise à la mode selon une nouvelle configuration.