Les années 1580 :

La prédominance de la fraise et ses formes extravagantes amènent naturellement la mode à rechercher la sobriété. Le col blanc fait son grand retour sur les portraits des gentilshommes de la cour. Peut-être faut-il y voir dans ce retour, le renouveau spirituel de l'époque (la Contre-Réfome) qui amène les nobles, à la suite du roi Henri III, à présenter une allure vestimentaire plus simple.

Le col n'est toutefois pas exempt de tendance. Pour les années 1580, il se présente avec des pointes écartées.

années 1580

années 1580

Les Guise

Les portraits de prêtres et d'hommes de lettres (ci-dessous) présentent un type de col plus sévère, présentant des rabats étroits aux pointes rapprochées :

Prêtres et poètes (années 1580)

Les portraits anglais (ci-dessous) présentent des cols bordés de dentelle en reticella :   

cols anglais

On les retrouve sur certains portraits français (ci-dessous) :

col français

Les années 1590 :

Evolution de la forme du colLa mode du collet se poursuit avec des pointes de plus en plus écartées et un rabat de plus en plus large. Peu à peu, le col s'étale au-dessus des épaules.

C'est une mode qui concerne essentiellement la France et les pays du nord de l'Europe :

Vers 1592-1595

Gentilhommes 1590_1600